- pre + suiv x fermer

jardin

Mohème Jardins

Morgane Molard, Créatrice de jardins naturels

Mohème Jardins

Partager sur : FacebookTwitter

Une terrasse 'blanc mauve' au soleil

Un patio fleuri et profond devant la grande baie vitrée de la salle à manger. Un grand espace repas protégé des vents d’ouest par une haie qui prolonge également la perspective vers le jardin. Un espace suffisant pour accueillir un guéridon et deux chaises de jardin devant la cuisine. Le pied de la porte fenêtre de la chambre est fleuri par un massif qu’il est possible de traverser afin d’accéder au jardin grâce à des pas japonais.

Un grand soin a été apporté dans le choix de plantes rustiques et indigènes, adaptées à l’exposition du jardin et à la nature de son sol. Une bonne reprise des plants est ainsi assurée. La taille et l’arrosage s’en trouvent également limités.

Des plantes, telles le Rosier; la Pivoine et l'Ail d’ornement apportent du prestige aux abords immédiats de la maison.

Agapanthe, Bruyère et Magnolia viennent étoffer la palette bretonne.

Afin de concevoir un jardin vivant, beaucoup de plantes sont mellifères, nectarifères, à graines ou à petits fruits afin d’attirer les papillons, les abeilles et les oiseaux. Il en est ainsi notamment de la Viorne, la Véronique et du Thym, des Echinacée, Gaura et Phlox.

Les plantes ont également été choisies en fonction de leur période de floraison afin d’assurer un fleurissement tout au long de l’année, y compris en hiver avec la Bruyère.

Les nombreux couvre-sol tels le Géranium et la Céraiste assurent une présence végétale permanente de part leur feuillage persistant. En limitant l’apparition des adventices, ils permettent de se passer de produits phytosanitaires et facilitent le désherbage. Ils limitent également le travail du sol et l’arrosage.

Parce qu’elles sont joueuses avec le vent, attrapeuses de lumière et peu gourmandes en eau, les graminées sont tendances au jardin. Le feuillage glauque de la Fétuque s’harmonise de façon ludique avec les vivaces blanches.